Eudoxie


 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

 "Bonnes fêtes"


Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetPartagez | 
 

 Le phénomène "Déjà-vu"

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
eudoxie



Messages : 929
Date d'inscription : 04/11/2008

MessageSujet: Le phénomène "Déjà-vu"   Sam 11 Juin - 16:26

Déjà-vu
Par: Luc Archambault

Un déjà-vu, ou paramnésie du grec para pour à-côté et mnesie pour mémoire, est un phénomène jusqu'ici inexpliqué que vis environ 70% de la population, notamment entre 15 et 25 ans.

Il s'agit d'un événement plutôt bref laissant à l'individu la forte impression d'avoir déjà vu, vécu, été, entendu, senti… un scénario exact qu'il « revit » dans le présent. Différent d'un pressentiment d'avoir déjà vu mais oublié où, un déjà-vu impose une sensation souvent ressentie de façon négative qui ébranle tous les corps jusque dans la moelle épinière.

Les premières sources en recherches concernant les déjà-vus est le Dr. Émile Boirac, un chercheur psychique Français. D'autres ont pourtant cherché bien avant lui à expliquer à coups de théories ce qu'est un déjà-vu. Pythagore ramenait les déjà-vus à des vies antérieures tandis que Sigmund Freud, dans « Psychopathologie de la vie quotidienne (1901) », soutient plutôt l'idée du fantasme, ou du rêve diurne inconscient dont on ne peut se souvenir consciemment. Sándor Ferenczi ajouta qu'un déjà-vu est la répétition d'un rêve oublié de la nuit précédente. Il appliqua l'hypothèse aux rêves anciens voire aux souvenirs phylogénétiques, soit les souvenirs de nos gênes évolutifs. On parlerait probablement aujourd'hui de la mémoire ADN. Freud et Ferenczi s'entendirent sur l'hypothèse d'une « irruption dans la conscience de traces mnésiques inconscientes phylogénétiques sur lesquelles s'étaie la théorie occultiste de la métempsychose sous la forme de projections mythologiques »

Certains croient trouver l'explication des déjà-vus dans l'existence des rêves prémonitoires. D'autres, plus croyants et mystiques, en appellent à la réincarnation et aux souvenirs de vies antérieures. J'ai même déjà lu, il y a plus de 12 ans donc pardonnez-moi le manque de référence, les écrits publiés d'un docteur en psy quelque chose qui supposais que les déjà-vus sont un retour en arrière. Il apportait l'idée que la vie suit un chemin tracé par nos choix. Que parfois des choix nous mènent à la mort sans que notre heure ait sonné. Ainsi, nous revenons dans le temps, dans notre vie, là où il est encore possible de faire de meilleurs choix. Malheureusement, il est impossible de prouver une telle théorie.

D'autres théories récentes existent, bien sûr. Une première explique le déjà-vu par la reconnaissance confuse entre le moment présent et un moment passé presque identiques, mais pas parfaitement. Une deuxième théorie avance que le cerveau s'arrêterait pendant une seconde, cessant ainsi tout enregistrement, et alors qu'il repart, il n'arrive plus à situer le même moment présent dans sa mémoire, ni dans le temps. Un temps pourtant séparé par une seule seconde. Personnellement, cette théorie me ramène à celles d'Albert Einstein concernant la relativité de l'espace-temps. Un déjà-vu serait-il une manifestation aléatoire que rien n'est parfait – ne peuvent donc l'être le temps ni l'espace – appuyant ainsi l'idée de la relativité. Ce serait peut-être une autre allée à explorer…

Le psychologue suisse Arthur Funkhouser a départi les déjà-vus en 3 catégories : le déjà vécu, le déjà senti et le déjà visité. Je pourrais vous résumer la définition de chacune d'elles, mais vous trouveriez que j'en aurais perdu mon temps. Juste à se fier aux noms…

La Dr. Anne M. Cleary, professeure à l'Université du Colorado, fit une étude sur le sujet. En bref, elle montra sur feuilles séparées 100 noms et 100 photos de célébrités. Les participants devaient dire à quel nom allait la photo, ou si le nom de la photo y était, car il y avait bien sûr le piège que certains noms ne figuraient pas dans la liste pour les photos, et vis-versa. Elle constata que la majorité des gens pouvaient dire que le nom allant à une telle photo n'était pas dans la liste, mais que cette même personne ne pouvait se rappeler du nom manquant en question. Dr. Cleary compris donc que notre mémoire se divise en deux : les souvenirs et la familiarité. Les souvenirs sont clairs tandis que les familiarités sont souvent comme lorsqu'on voit un visage qu'on a l'impression d'avoir déjà vu. Il nous est familier, mais on ne pourrait dire d'où. Selon Dr. Cleary, un déjà-vu serait donc la mémoire familière qui se manifesterait et serait interrogée par la mémoire souvenirs. Je trouve cela très semblable à dire que c'est l'inconscient qui refait brièvement surface dans la conscience, stimulé par une situation, une vision, une parole ou autre ressortant d'un passé oublié.

Malheureusement pour les chercheurs, il est jusqu'ici impossible de provoquer volontairement un déjà-vu. Peut-être voire probablement ne serons-nous jamais capable de savoir de quoi il s'agit exactement. Du moins pas dans ce monde-ci.

J'ai lu plusieurs sites et plusieurs auteurs au sujet des déjà-vus, et ils en disent sensiblement tous la même chose dans leurs mots. En ce qui me concerne, je fais partie du 70% de la population – même à 30 ans – car, périodiquement, je vis plusieurs impressions de déjà-vu sous n'importe quelle des trois catégories. Personnellement, bien que cela me fascine d'une certaine façon, je prends mes déjà-vus pour des tests qu'on cherche à me faire passer. J'ai cru remarquer que j'ai plus souvent des déjà-vus lorsque tout va bien et très peu voire aucun dans les périodes plus difficiles. Malheureusement, quand je vis le déjà-vu, j'ai tendance à voir la suite dans ma tête comme si je m'en souvenais. Il n'en est pourtant rien. Mais, sur le coup, la suite dans ma tête est toujours sombre et négative. Elle reflète mes peurs et craintes profondes. Je dois donc, pour « réussir l'épreuve », chasser ces idées noires et me replonger dans le positif et la foi (foi en moi, en la vie, en l'amour, etc). Le problème est à quel point je me sens mal dans tout mon corps et dans tous mes corps lorsque cela m'arrive. Chaque fois est peut-être la dernière !

En conclusion, peu importe ce qu'est un déjà-vu, je crois que l'important est de rester dans le moment présent et dans son cœur. C'est certainement la partie la plus importante de ce grand mystère.
A propos de l'auteur:

http://www.entre2lignes.com/2010/12/deja-vu/
©Luc Archambault
21-12-2010
Fourni par ArticlesEnLigne : Articles Gratuits et Communiqués de Presse Gratuits
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Le phénomène "Déjà-vu"
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Dossier: Les policier et le phénomène ovni
» Mystérieux phénomène lumineux qui apparaît dans le ciel nocturne norvégien
» nouvelles explications sur le phénomène ovni ?
» 1990~: vers 21h00 - phénomène lumineux rapide à Couzeix, près de Limoges - (87)
» 2008: Le 23/01 à 09h42 - phénomène photographié à Ribeauvillé - (68)

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
Eudoxie :: HISTOIRES EXTRAORDINAIRES :: Plume du soir...-
Poster un nouveau sujet   Répondre au sujetSauter vers: